Bien que l’on se brosse les dents au quotidien, il peut arriver que la plaque dentaire persiste et se colle aux dents. C’est la raison pour laquelle il faut régulièrement effectuer un détartrage. A ce titre, il existe 2 possibilités, soit le détartrage auprès du dentiste, soit les méthodes naturelles de détartrage que l’on peut faire à la maison. Toutefois, le détartrage en cabinet dentaire ne peut être évité pour des résultats satisfaisants. Avant d’aborder ces 2 techniques de détartrage, voyons l’importance de ce soin dentaire.

L’importance du détartrage

Le brossage des dents est une bonne méthode de prévention de la plaque dentaire. Toutefois, un détartrage chez le dentiste est conseillé au moins chaque année. En effet, si la plaque dentaire n’est pas régulièrement éliminée, elle devient du tartre qui s’incruste sur les dents. Selon ce centre dentaire ile perrot, combinée avec les minéraux de la salive, la plaque dentaire devient un dépôt dur et rugueux difficile à retirer. Le tartre devient alors une source de problèmes comme les maladies gingivales et parodontales. Le détartrage consiste donc à éliminer le tartre et à redonner leur aspect esthétique aux dents.

Le détartrage en cabinet dentaire

Chez le dentiste, le détartrage se fait en 2 étapes : élimination du dépôt dur et polissage de la surface nettoyée. L’élimination de la plaque dentaire se fait, soit par des appareils ultrasons, soit par des curettes parodontales. A l’aide des curettes, le dentiste gratte la surface des dents où la plaque dentaire s’est accumulée. Quant aux appareils ultrasons, ils permettent de décoller le tartre et de rétablir la teinte naturelle des dents. Durant l’opération, de l’eau est envoyée dans la bouche pour refroidir et enlever le tartre par cavitation. L’avantage d’effectuer le détartrage en cabinet dentaire est la possibilité pour le dentiste de détecter les éventuels problèmes dentaires du patient. L’inconvénient éventuel est la douleur ressentie après l’intervention, surtout si le patient n’effectue pas de détartrages réguliers.

Les méthodes naturelles de détartrage des dents

Il existe une multitude de recettes naturelles qui permettent de compléter le brossage dentaire et de renforcer l’hygiène bucco-dentaire. Parmi les remèdes les plus efficaces figure le bicarbonate de soude. Une petite quantité de ce produit dans un bol d’eau peut servir de mélange dédié au brossage des dents. Mettre un peu de bicarbonate de soude sur le dentifrice pour se brosser les dents est tout aussi efficace. Mordre dans une pomme est aussi une bonne astuce pour éliminer la plaque dentaire. Ce geste permet non seulement de nettoyer naturellement les dents, mais aussi de maintenir la santé des gencives. Le bain de bouche au vinaigre blanc permet de dissoudre le tartre. Compte tenu de son acidité, il est recommandé de se rincer la bouche à l’eau juste après le bain de bouche. Attention, le vinaigre blanc doit être mélangé avec de l’eau pour le bain de bouche détartrant.